Ciné Geekz #25 - Old boy

Publié le par A. H.

old_boy_poster.jpg

 

Old boy, film coréen sorti en 2004, adapté d'un manga que je n'ai jamais lu, me faisait de l'oeil depuis un moment; et je me suis enfin décidé à le voir.

Que vaut-il ? C'est ce que je vais essayer de vous dire dans la suite de l'article. Mais d'abord ...

 

Synopsis: A la fin des années 80, Oh Dae-Soo, père de famille sans histoire, est enlevé un jour devant chez lui. Séquéstré pendant plusieurs années dans une cellule privée, son seul lien avec l'extérieur est une télévision. Par le biais de cette télévision, il apprend le meutre de sa femme, meurtre dont il est le principal suspect. Au désespoir d'être séquestré sans raison apparente succède alors chez le héros une rage intérieure vengeresse qui lui permet de survivre. Il est relâché 15 ans plus tard, toujours sans explication. Oh Dae-Soo est alors contacté par celui qui semble être le responsable de ses malheurs, qui lui propose de découvrir qui l'a enlevé et pourquoi. Le cauchemar continue pour le héros.

[Source : Allocine]

 

 


Mon avis pourrait être court tant j'ai été conquis; néanmoins j'émets quelques reserves sur un point.

- D'abord, l'histoire se tient. Le synopsis dévoile déjà une partie fort intriguante (on traite des effets de l'isolement, de l'apprentissage par la télévision etc., entre autre), et il ne faut pas vous cacher qu'il y a en outre deux twist que je ne vous dévoilerai pas. En guise d'indice, je dirais que le tout se déroule comme une nouvelle du marquis de Sade, tant c'est bien écrit et cela se déroule de façon cohérente, tant nous sommes surpris à la fin et néanmoins contents de ce twist. En bref, c'est réussi. Puis, les prévisions multiples du "bad guy" du film sont assez jouissives à observer, il se joue totalement des protagonistes :).

- Mais, j'ai du mal avec certaines réactions de personnages. Par exemple, l'un d'eux se tranche la langue pour symboliser le fait du "je ne parlerai plus trop" ... mais ... c'est assez idiot, dans l'idée, dans le contexte. J'ai aussi du mal avec la conception coréenne du sexe, "je veux coucher avec toi, mais il se peut que je te resiste, pleurt, te dise d'arrêter, mais continue, car j'en aurai eu envie". Bon, dit comme cela, ça parait plus choquant qu'il n'est, mais c'est déroutant quoi qu'il en soit.

- C'est dommage d'autant plus que les principaux protagonistes sont plutôt charismatiques. Le traitement d'Oh Dae-soo est bon (malgré un début de film agaçant), le "bad-guy" est très intriguant, très classe. En bref, outre ces réactions étranges, les personnages et leurs actions tiennent debout.

- La musique est divinement choisie. Les compositions de Jo Yeong-Wood sont particulièrement réussies et on se surprend à fredonner, sans cesse, après le film, la dernière valse...

Aussi, j'ai aimé le paradoxe entre les images et la musique. Par exemple, l'hiver des 4 saisons de Vivaldi accompagnant une scène de torture par arrachage de dents.

En bref, l'effet est divin.

 

En conclusion, j'ai trouvé ce film vraiment bon. Il ne laisse pas indifférent, ne serait-ce que par ses surprises scénaristiques, et le choix musical divin ne peut que nous rendre en extase (oui, le terme est fort). Les acteurs sont convaincants, tout l'est. Que demander ?

En bref, un film à voir, absolument.

 

Sur ce, je vous laisse avec la dernière valse (à lire sur youtube, EMi bloquant la lecture en intégration, forcément).

 


 

 

Publié dans Ciné Geekz

Commenter cet article

Julien, Geekz TV 31/03/2011 14:32


La lecture en intégration marche chez moi :o Sinon excellent, tu m'as donné envie tant le scénario à l'air bien foutu !