41€ Pour Une Poignée De Psychotropes

Publié le par Julien

http://img38.imageshack.us/img38/9595/641normal749.jpg

 

 

Et si on parlait BD 5 minutes ? Davy Mourier est une personne que j'apprécie beaucoup, animateur sur Nolife et chez Ankama, il tient un blog BD depuis quelques années maintenant. C'est grâce à lui que j'ai découvert que la bande dessinée pouvait traiter de sujets sérieux. Alors, certes, je ne suis pas le plus compétent pour faire une critique détaillée de son dernier album, mais je tiens à y aller de mon petit avis quand même.

 

41€ pour une poignée de psychotropes. Nous voilà dans le bain tout de suite: la BD parlera de névrose et Davy illustrera ses divers rendez-vous chez son psy. Au premier abord, on pourrait vraiment croire que cet album va nous pourrir le moral, mais Davy est bien trop malin pour cela: il va nous pourrir le moral MAIS avec le sourire. Pour parler rapidement du format choisi, je dirai que ça colle parfaitement avec le contenu. On se retrouve donc avec le cahier à spiral de notre enfance, fourmillant de gribouillis et taché d'encre.

 

Le contenu est constitué de deux parties bien distinctes: les pages de dessins vite faits ou de collages illustrant du texte jeté ci et là, et les pages de BD en strips très propres. Laissons la BD de côté pour le moment.

Les passages gribouillis renforcent l'immersion, on a vraiment l'impression de lire le journal intime de quelqu'un. Ces moments sont importants, Davy raconte le pourquoi du comment il en est arrivé à consulter un psy, les effets de la consultation, ou simplement des moments de vie. Ces pages sont illustrées de la patte artistique habituelle de Davy, ou via des collages de photos, de boîtes de médicaments...Le texte lui est parfois long et explicatif, parfois poétique, ou encore court et direct: tout cela vient encore une fois nous conforter dans l'idée du journal intime. Petit aparté personnel, voir des photos de Davy et de sa famille m'a vraiment fait un effet étonnant. Tout ça nous force à ne pas dissocier le personnage de l'auteur. Même si l'on sait que l'album est auto-biographique, y ajouter de vraies photos nous aide à ne pas oublier que le petit personnage dessiné existe vraiment.

 

Passons aux passages de BD à proprement parler. Les strips sont du genre "3 cases = une histoire", avec un environnement fixe, et parfois des histoires un peu plus longues au besoin. L'humour de Davy est percutant, son mal-être aussi, et ce cocktail d'émotions est absolument génial ! Je ne saurais qu'ajouter de plus, c'est beau, carré, bien écrit...Le seul regret est lorsqu'on arrive au bout de la dernière séance et qu'on aurait aimé en avoir des centaines de pages.

 

Bref, je conseille vraiment cet album à tous. Au risque d'apprendre, comme moi, que vous êtes névrosé alors que vous ne doutiez de rien.

 

 

Ps: Je n'ai pas pris de photo car chaque page est à découvrir par soi-même.

Publié dans Livre - Manga & Animé

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article